You are currently viewing L’épilation au laser est-elle sans danger pour la santé de la peau ?

L’épilation au laser est-elle sans danger pour la santé de la peau ?

Les techniques d’épilation au laser ou à la lumière pulsée sont de plus en plus populaires en médecine esthétique. Que devez-vous savoir sur la santé de la peau ?

L’épilation au laser est une technique populaire auprès des patients et, bien que sûre, elle n’est pas sans effets secondaires. Il est donc essentiel qu’elle soit pratiquée par un personnel médical expérimenté.

COMMENT FONCTIONNE L’ÉPILATION AU LASER OU À LA LUMIÈRE PULSÉE

L’épilation peut être réalisée à l’aide de différents systèmes laser et d’autres sources lumineuses telles que la lumière pulsée. Le laser et la lumière pulsée fonctionnent en détruisant sélectivement le follicule pileux par absorption de la lumière par la cible, la mélanine.

Pour choisir la technologie à utiliser, il est important d’évaluer le phototype ainsi que la couleur et la taille des cheveux. Chez les sujets au phototype foncé, il est préférable d’utiliser des lasers qui pénètrent plus profondément dans la peau afin de moins interférer avec la mélanine de la peau.

PROBLÈMES POSSIBLES

épilation laser

Les données tirées de la littérature sur l’utilisation des lasers et de la lumière pulsée n’ont jusqu’à présent montré aucun problème quant à leur sécurité à long terme. Il n’existe donc aucune preuve suggérant l’existence d’un risque crédible de cancer. Les études évaluant les modifications histologiques de la peau après irradiation par diverses sources lumineuses et lasers n’ont pas révélé de toxicité ou d’altération de l’ADN cellulaire.

Si cet article vous intéresse, vous serez aussi peut intéressé par celui-ci :  Crèmes pour Kératose pilaire

En termes de répercussions à court terme, les effets indésirables courants de l’épilation au laser et à la lumière comprennent l’érythème, la douleur et la sensation de brûlure après le traitement. Des effets indésirables plus graves, notamment des brûlures, des cloques et des croûtes, un purpura et des cicatrices, peuvent survenir plus rarement.

PRÉCAUTIONS À PRENDRE AVEC LES NAEVUS

Les technologies utilisées pour l’épilation ciblent la mélanine, il existe donc des limitations principalement liées aux altérations de la pigmentation. Dans les naevus, l’augmentation du nombre de mélanocytes suggère que l’énergie du laser peut être absorbée par les mélanocytes, ce qui entraîne des modifications cliniques, dermoscopiques et histologiques. Il faut donc en tenir compte, en particulier chez les patients qui présentent des facteurs de risque de développement de mélanome ou des antécédents de naevus dysplasiques.

ZONES À TRAITER AVEC PRUDENCE

Les traitements peuvent être effectués dans toutes les zones du corps, mais une attention particulière doit être portée aux zones où l’épaisseur du tissu sous-cutané est réduite, car il faut éviter le risque d’affecter le cartilage et l’os.